Le palissage débute bientôt !

Palissage

Pour les viticulteurs, la période du palissage dans les vignes approche. Cette étape est essentielle, notamment dans les vignobles les plus septentrionaux. Cette année, elle intervient dans un contexte de crise sanitaire qui force les viticulteurs à revoir l’organisation des travaux de la vigne. Si l’on ajoute à cela la précocité végétative de la vigne, on se rend compte que le palissage possède cette année une importance toute particulière.

En quoi consiste le palissage de la vigne ?

Le palissage s’effectue entre le mois d’avril et le mois de juin, selon les différents vignobles. Il consiste à diriger la vigne sur une structure en y attachant ses branches à l’aide de liens pour les orienter dans une direction déterminée. Cela a pour but d’améliorer la qualité et le rendement de la vigne.

Le palissage a pour objectif premier d’augmenter l’efficacité de la photosynthèse en optimisant la surface foliaire exposée aux rayons du soleil. Il permet également de protéger les branches sensibles au gel printanier et à la fraicheur du sol, notamment en matinée.

Quels sont les particularités du palissage de l’année 2020 ?

Cette année, le palissage intervient dans une période de difficultés pour l’activité viticole. Tout d’abord, l’actuelle crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19 oblige les viticulteurs à modifier l’organisation des travaux de la vigne. Les principales préoccupations résident dans l’application des gestes barrières.

Dans la plupart des vignobles, plusieurs mesures ont été prises pour respecter la distanciation sociale au travail : les ouvriers sont placés tous les quatre ou cinq rangs de vigne au lieu d’un par rang, le co-voiturage pour se rendre sur place a été interdit tout comme les rassemblements en bout de vigne.

Un manque de main d’œuvre est également à prévoir puisque le confinement, qui va durer encore pour une période indéterminée, remet en cause la venue de nombreux saisonniers. Cela pose un problème, d’autant plus que la végétation est stimulée par les températures élevées de cet hiver et de ce début de printemps.

Palissage

Quels sont les outils et le matériel essentiels ?

Le palissage consiste à tendre des fils entre des piquets afin de bien structurer la vigne. Le type de matériaux du piquet détermine sa longévité : l’oxydation détériore les piquets en fer d’autant plus vite que le sol est acide, tandis que les piquets en bois sont sensibles aux attaques de champignons lignivores. Chaque matériaux possède donc ses avantages et inconvénients.

Les fils tendus au dessus des rangs de vigne sont de deux types. Les fils porteurs supportent le poids des raisins et les fils releveurs sont, quant à eux, chargés de maintenir verticalement la vigne.

À l’extrémité des rangs de vigne, on tend un fil entre un piquet de tête et une amarre. Les amarres déterminent la résistance du palissage et lui assure une certaine longévité. Des ressorts de compensation peuvent aussi maintenir une tension constante sur les fils.

Enfin, les agrafes permettent d’accrocher les fils entre eux et maintiennent ainsi la structure qui permet l’optimisation de la poussée de la vigne.

Retrouvez sur Viticulteurs.market tous les outils utiles à la réalisation du palissage, et ce aux meilleurs prix. Que vous ayez besoin de piquets, de fil de fer, d’amarre, d’agrafes biodégradables ou tout autre produit pour le travail de la vigne, vous trouverez ce dont vous avez besoin dans notre sélection d’articles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire