Reims – Colloque international pluridisciplinaire autour de la Prohibition du 5 au 9/11 prochain.

UNE IMMERSION DANS LA PÉRIODE MYTHIQUE DE LA PROHIBITION DE L’AMÉRIQUE DANS LES ANNÉES 20

L’Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin en Champagne organise du 5 au 9 novembre 2019 un colloque international sur la Prohibition, cent ans après le début de cette période marquante aux Etats-Unis.

Au-delà du colloque, l’Institut et ses partenaires programment une série d’évènements, tous en lien avec la période de la Prohibition, pour que le territoire de Reims dans son ensemble soit marqué, pendant une semaine, par cette manifestation.

Conférences, ciné-débat, concert, soirées spéciales au Clos sont au programme ! Pensez à réserver vos places.

Les chercheurs s’exprimeront sur le sujet de la Prohibition et de ses conséquences, encore visibles aujourd’hui, et sur la question plus globale qui oppose régulièrement l’interdiction et la consommation responsable d’alcool.

Droit et science politique, économie, histoire, éthique, etc. sont les principales disciplines retenues par le conseil scientifique pour construire ce colloque et inviter des chercheurs internationaux.

Pour tout savoir : www.univ-reims.fr/prohibition

LA PROHIBITION : C’EST QUOI ?

PROHIBITION : UNE LOI, UN FAIT ET UNE CRISE

Appliquée par le 18e Amendement de la Constitution américaine, la Prohibition est une expérience unique des temps modernes dans la régulation de la consommation d’alcool. Il donne un aperçu de la relation entre le droit et la moralité et met en doute la capacité du droit à remplacer le libre arbitre dans les habitudes de consommation. En ce sens, la décision de mettre l’Amérique à sec s’interroge sur l’efficacité des règlements juridiques en général.

Néanmoins, la Prohibition est beaucoup plus qu’une question d’histoire juridique. En tant que fait historique, il a eu une profonde influence sur la civilisation occidentale du XXe siècle. L’économie, l’art, la philosophie et même le langage et la communication portent l’empreinte de cette période en essayant de l’intégrer ou simplement de l’exprimer. En ce sens, la Prohibition a changé la manière dont nous appréhendons l’alcool, sa consommation et même la place de l’individu envers la société et l’État.

Enfin, la Prohibition est une crise au sens premier du terme : en questionnant de manière fondamentale, intense et durable les structures et les visions de son époque, elle oblige à réfléchir aux solutions alternatives pour la réglementation de la consommation d’alcool, non seulement dans les années 1920, mais aussi pour aujourd’hui et pour l’avenir.

À l’occasion du centenaire du Volstead Act, la conférence internationale abordera cette histoire aux multiples facettes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *