Connaissez-vous les 7 cépages de la Champagne ?

Peut-être ne le saviez-vous pas, il existe 7 cépages autorisés pour les vins de Champagne.

Mais ils ne sont cependant que 3 à être utilisés en majorité dans l’appellation : le pinot noir (qui représentent 38 % des surfaces plantées ) et que l’on retrouve dans la Montagne de Reims et la Côte des Bar du fait des terrains calcaires et frais ; le pinot meunier (qui représentent quand à lui environ 32 %) sur des terrains plus argileux, celui de la vallée de la Marne, et enfin le chardonnay (30 %), qui sied à merveille à la Côte des Blancs avec ses sols légers et bien exposés de part sa précocité.

En complément 4 autres cépages blancs : l’arbane, le petit meslier, le pinot blanc et le pinot gris, volontairement estompés, bien timidement réapparus aujourd’hui chez certains viticulteurs qui soit élaborent en quantité très limité des cuvées dédiées, soit les assemblent aux autres en créant des cuvées de type “coplantées”.

Autorisés mais pas en plantation nouvelle pour le moment que sur des droits d’arrachage, ils représentent aujourd’hui moins de 0,5 % du vignoble.
Le CIVC (Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne) veille à ces plantations, de ceux qu’on prénomme, les Cépages oubliés.

Sensibles aux maladies ou aux gelées pour certains, un tantinet capricieux pour d’autres, ces cépages sont effectivement marginaux.

Partagez :
error

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
error

Vous appréciez les articles de Viticulteurs.Market ? Faites-le savoir à votre entourage...