Le Palissage : une opération manuelle de structuration de la vigne. Equipez-vous !

Après le « débourrement » (démarrage de la végétation), l’entretien de la vigne se poursuit par divers travaux destinés à maîtriser les rendements et favoriser la qualité. Ils sont aussi appelés “les travaux en vert”

Selon la définition de wikipedia “Le palissage est une technique qui consiste à conduire une plante sur une structure en y attachant ses tiges et ses branches à l’aide de liens, pour les orienter dans une direction déterminée, dans le but d’en améliorer la qualité et le rendement

Et bien nous y sommes les amis !
C’est une opération manuelle et généralement très longue.

Le palissage, qui a lieu en mai-juin (c’est dame nature qui donne les dates) consiste à séparer les rameaux entre eux et à les maintenir dans leur ordonnancement par des fils et agrafes.
Il permet d’éviter que les feuilles ne soient tassées les unes sur les autres, afin qu’elles captent le maximum de soleil et bénéficient d’une bonne aération, leur évitant la pourriture.

Pour la vigne Champenoise, c’est une opération fondamentale car la forte densité de plantation génère une importante surface foliaire, surface qui nécessite d’être étalée sur toute la longueur entre 2 pieds et toute la hauteur (jusqu’à 1m30).

>> Sur viticulteurs.market, vous trouverez tous les articles disponibles auprès des magasins partenaires dont vous avez besoin pour ces travaux !

Si vous cherchez des saisonniers ou des employés pour vos travaux de palissage, consultez également le groupe facebook Vendanges et Emplois en Champagne, avec plus de 15000 membres.


Sources : Comité Champagne, Photos : Christophe Lévy

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *