Oenotourisme : Escapade en Champagne

Reims, le samedi matin.. quoi de plus propice qu’un marché pour ressentir une ville. Et le Marché du Boulingrin s’y prête parfaitement. Outre les très belles halles rénovées dans lesquelles artisans et primeurs vendent leur production, ce quartier est un Village dans la ville, regorge de petits bars et de restaurants. L’occasion d’y croiser élus, personnalités et monsieur toutlemonde dans un esprit décontracté. Paté-croûte et Champagne en terrasse chauffée pour certaines, vous ne manquerez pas de vous restaurer le midi au Version Originale ou au Petit comptoir pour une cuisine évoluée, à la Table des Halles ou à la Brasserie du Boulingrin pour une cuisine plus traditionnelle. De mai à octobre, les rémois se donnent rendez-vous à la terrasse spécialement aménagée du bar Le Clos pour une ambiance plus estivale.

Emblématique,Le Café du Palaistenu par la famille Vogt depuis 1930. Une décoration a-typique : un dessin de Marc Chagall, une grande œuvre de Christian Lapie, et au plafond, le vitrail qui date de 1928, du maître verrier Jacques Simon.

Vous n’aurez aucun mal à fondre devant une belle assiette de Ris de veau avec sa purée et ses champignons, ou encore devant la gargantuesque « île flottante aux biscuits roses de Reims.

Les étoiles brillent sur la ville ! La gastronomie est à l’honneur avec la présence de deux établissements de renom, étoilés et membres Relais & Châteaux, l’Assiette Champenoise(***) et le Domaine des Crayères (**), pour lesquels respectivement Arnaud Lallement et Philippe Mille oeuvre à vous faire passer un instant rémois inoubliable. En centre ville, vous apprécierez également le Millénaire ou encore l’étoile récente de Racine, tout comme la cuisine gourmande des restaurants Le Crypto et Coté Cuisine.

La Cathedrale de Reims

Inscrite au Patrimoine mondiale de l’unesco, elle fascine par sa dimension, le symbole d’un héritage historique qui a marqué le couronnement de nombreux rois de France, la Cathédrale Notre-Dame de Reims. Fleuron de l’architecture Gothique, riche de nombreux vitraux, elle mesure pas moins de 138 mètres qui en font une des plus belles de France avec ses tours qui culminent à 81 mètres. De mai à septembre, un son et lumières est projeté sur sa majestueuse façade qui accueille sur son portail Ouest, la célèbre statue de l’Ange au Sourire.

Reims, la belle (non)endormie, vous gratifiera de lieux uniques pour des moments de convivialité en soirée. Place du Forum, le Wine Bar by Le Vintage est devenue une référence locale, tout comme Le Coq Rouge, rue de Chanzy, qui proposent de la petite restauration pour accompagner vos dégustations.

Adjacent, la visite se poursuit par le Palais du Tau. La forme en T (Tau, en grec ) du palais lui a donné son nom, et qui fut le lieu de résidence des archevêques de Reims mais aussi de résidence aux rois et à leurs suites qui venaient pour leur sacre.

Hautvillers, vers l’abbaye de Dom Perignon

Si vous n’avez pas déjeuner sur Reims, Le Grand Cerf à Montchenot est une halte gastronomique immanquable en direction d’ Epernay vers le petit village d’Hautvillersberceau du Champagne avec ses vignobles et paysages classés au patrimoine mondial de l’Unesco, et surtout son Abbaye où repose le moine Dom Perignon. Pensez à lever la tête devant chaque maison pour admirer les enseignes et reconnaitre les métiers. La pause goûter est parfaite en plein coeur du village au 36.., pour les passionnés d’antiquités et de Champagne, Entre Cave et Jardin. En amoureux, le temps se suffit à lui-même pour admirer une des plus belles vues panoramiques sur la vallée de la Marne, Epernay, et Cumières, depuis le petit banc au-dessus de la table panoramique, propice à conter fleurette.

L’Avenue de Champagne à Epernay

Vous rêverez forcément de délicieux moments en remontant l’Avenue de Champagne à Epernay, tant les Maisons et viticulteurs présents en sont les évocations, mais la traversée du parc de l’Hôtel de Ville vers le Théâtre Gabrielle Dorziat et l’église Notre Dame, vous conviera à un voyage architectural d’une splendeur remarquable. Témoin d’un riche passé, la ville se confond avec l’histoire de France : le portail Saint-Martin, plus récemment le Marché couvert, l’hôtel de Rohan où séjourna Louis XVI lors de sa tentative d’évasion (aujourd’hui une banque), ou encore les différents séjours de l’empereur napoléon Bonaparte dont la Maison Moët & Chandon en détient l’un de ces bicornes. Forcément, les amoureux de chocolats s’arrêteront chez Vincent Dallet, une institution à Epernay depuis 1991. Le soir, la Grillade Gourmandela cuisine de Christophe Bernard comblera les saveurs et envies des épicuriens. Le « last drink » sera à l’espace Georges Cartier où exposition et musique font bons ménages.

L’Automne en Champagne

Le dimanche, il sera toujours temps d’associer la découverte de la Cité du Champagne, plus de 2 heures à découvrir l’histoire de la région, le travail de la vigne et du vin, avec une ballade à bord du Bullet 1927 sur la Marne et son canal depuis l’embarcadère de Mareuil-sur-Aÿ, pour l’apéritif ou un pique-nique en admirant le château Montebello ou encore le fameux clos des Goisses. Au-dessus de Mareuil, depuis le Mont du Gruguet, la vue est imprenable sur la Vallée de la Marne, la côte des blancs, et cette fameuse limite entre la champagne Crayeuse et la Pouilleuse. Vous en comprendrez les particularités du sol en visitant à Fleury la Rivière dans l’après-midi, la Cave aux Coquillages, un site fossilifère de grande renommée, une immersion dans la champagne il y a 45 millions d’années, avec ses gastéropodes géants de plus de 40 cms de long.

De quoi passer un week-end riche en sorties, en visites et en dépaysement… le tout bien évidement en dégustant de merveilleux vins de la région.

Epernay

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire